Ecriture et inclusion de la diversité dans les livres de romance

(Temps de lecture: 3 - 5 minutes)

Diversite Livres Lesbiens

Depuis quelques années, nous assistons (enfin ?) à l'émergence d'une diversité communautaire dans les romans.

Mais qu'entendons-nous par diversité communautaire ?
Au-delà du sigle LGBT+, le mot diversité évoque la pluralité culturelle, cultuelle, physique mais aussi neurologique ! Ces dernières années, surtout après la vague #BlackLivesMatters, ont non seulement vu le développement de notre sigle "LGBTQI2SAA+" (que je trouve personnellement "too much", ce qui fera l'oeuvre d'un autre article) mais aussi la mise en avant artistique de personnes non-hétéro-blanches-cis-genre.

Mais la diversité ne s'arrête pas au culturel, cultuel et neurologique.

La diversité c'est aussi de voir ou de lire des héroïnes handicapées, maigres, grosses, anorexiques, bègues, naines, etc, pour permettre à toutes et tous de s'identifier.

Car de plus en plus de lectrices et lecteurs se plaignent sur un point : les héroïnes lesbiennes ou les héros gays ne sont pas réalistes. Nous découvrons en général des personnages aux physiques sublimes, aux comptes en banque bien fournis, et bien sûr, la grande majorité sont des personnes blanc.hes, CIS-genre...

C'est vrai. Mais dans la littérature, peut-on reprocher à des lesbiennes, des gays, ou même des hétéros, d'écrire sur des personnages qui, soit d'une part leur ressemblent, soit qui  les font font fantasmer ? Car ces personnes qui critiquent les auteurs de ne pas être inclusifs, sont parfois les mêmes personnes qui crient à "l'appropriation culturelle" en prônant que seule une lesbienne aurait le droit d'écrire des romans lesbiens. Absurde ? Bienvenue dans le nouveau monde car voici deux visions extrêmes qui tuent l'écriture.

Les auteurs doivent-ils faire un effort et écrire du contenu "inclusif" ?

Honnêtement, je ne pense pas et je n'espère pas que les auteurs aient à faire un effort.

Comme on dit en politique, cela relèverait de clientélisme et placer un personnage racisé, handicapé, transgenre ou autre pour faire plaisir et respecter les quotas, je trouverai ça malhonnête et incorrect, même si l'intention est bonne.

Je m'explique : écrire, ce n'est pas du commerce ! même si le but final est de trouver un éditeur qui lui, vous fera signer un contrat commercial.
La plupart des auteurs écrivent leur tripes, leurs croyances, leurs rêves, leurs peurs, leurs désirs, leurs réflexions, leurs philosophies, leurs valeurs... en bref, l'écriture est affaire de profondes émotions, pas de quotas sociaux et de politique ou de politiquement correct (même si par essence tout est politique - sujet hautement philosophique).

Plus généralement, les auteurs écrivent les personnages de leurs fantasmes et (désolée pour la brutalité) la plupart des auteurs ne fantasment pas (en général !) sur des lesbiennes ou des gays de petite taille, obèse, flasque, handicapé ou bedonnant, mais plutôt sur des prototypes de belles gueules aux physiques attrayants qui vendent du rêve et ressemblent aux héroïnes et héros du petit et grand écran. Vous pouvez évoquer la déconstruction des normes si vous voulez, ça ne changera rien aux faits et aux généralités.

Parmi mes personnages il y a des femmes généralement féminines avec de belles rondeurs. Exit les "butchs" ou "androgynes", ce n'est pas ma tasse de thé, j'aime les femmes avec des formes de femmes, de la poitrine et autant de "matières" que de sensualités dans leur être et leur âme.
J'ai aussi écris sur un couple domino (femme noire, femme blanche), deux femmes de religions différentes, uniquement parce que deux magnifiques personnes réelles m'inspiraient une histoire sur des thèmes précis, dont celui du terrorisme et de la différence entre islam et islam radical.
J'ai écrit sur l'autisme, non pas pour surfer sur la mode de la neuro-atypie dont tout le monde parle et se revendique ces dernières années, mais parce que j'ai exploré mon propre diagnostic et celui des membres de ma famille établi il y a plus de 15 ans.

En clair, j'écris sur ce que j'ai envie, sur ce qui m'inspire, me ressemble, me fait réfléchir, m'intrigue, m'inquiète, me fascine, sans me soucier de la question inclusive de mes romans et des jugements communautaristes. Une personne qui n'a pas lu un seul de mes bouquins m'a d'ailleurs récemment reproché que toutes mes couvertures mettaient en avant de belles femmes blanches. Qu'est-ce que ça veut dire ? Que je dois écrire sur des héroïnes moches et racisées pour "diversifiée" mes couvertures ? Voilà où en sont les débats (lamentables) sur certains réseaux.

Ecriture et appropriation culturelle

Je souhaitais aborder ce dernier point après avoir souvent lu des avis qui condamnent les auteurs extérieurs à des communautés, d'écrire sur lesdites communautés.

J'estime qu'un auteur qui écrit avec ses tripes, qui sait faire preuve d'empathie, de talent, et qui vit ce qu'il écrit, a le droit de tout écrire.
J'ai des amis hétéros qui écrivent du gay et le font très bien. Ça ne les a pas empêché de faire certaines recherches sur certains sujets quand nécessaire.

En résumé vouloir écrire une diversité qui parfois ne nous concerne pas directement, c'est vivre ce qu'on raconte. Ça exige d'être capable de profonde empathie, de se mettre à la place des personnages qu'on anime en mettant en exergue autant leurs défauts que leurs qualités.

Kyrian Malone


Derniers articles

Écriture et romance lesbienne

Salut à vous, chères lectrices, aujourd'hui, je partage avec vous un secret bien gardé : l'écriture, une alliée solide pour guérir de ces amours qui nous ont brisé le cœur. Vous savez, ces amours...

Écriture et romance lesbienne

L'écriture, c'est magique, ça peut nous transporter ! Pourtant, parfois, on se retrouve face à un mur émotionnel qui nous bloque. Ça vous est déjà arrivé ? Moi, oui, et ça m'a empêché...

Écriture et romance lesbienne

Lorsqu'on parle de romans à succès, on pense souvent aux histoires captivantes, aux rebondissements surprenants, et aux intrigues bien construites. Mais ce sont les personnages qui rendent ces...

Blog

Il arrive parfois que de véritables pépites littéraires échappent à notre vigilance, la raison en est simple : notre attention est captée le plus souvent par des ouvrages plus mis en avant que...

Écriture et romance lesbienne

Forte de mon modeste parcours, je tiens à vous parler aujourd’hui d’un sujet qui me tient particulièrement à cœur et qui me semble être la base de tout. Vous le savez certainement, je suis...


Social


2023 © Livres-Lesbiens.com - Tout droit réservé